ANTARKTIS acier K6490

 

Lors de sa combustion, l’énergie produite par le bois est constituée de 33% de matières solides (charbon de bois et cendres) et de 67% de gaz. Le bois le plus adéquat au chauffage doit avoir été stocké pendant un an ou deux en plein air (couvert et protégé de la pluie) pour atteindre un taux d’humidité entre 15 et 20 %. Le taux d’humidité du bois fraîchement abattu est importante. Le bois humide se consume mal et produit du goudron. Il a une valeur calorifique très basse et de plus, pollue l’environnement. La haute condensation et la production de goudron peuvent entraîner l’obstruction du foyer et surtout de la cheminée. Le chauffage au bois est recommandé pour un fonctionnement en rendement nominal. Tenez compte de la valeur calorifique du combustible utilisé. La valeur calorifique de 1 kg de bois est de 4 à 4,5 kW/h. Cela signifie qu’ un poêle de 8 kW nécessite 2,5 kg de bois par heure.

 

Une combustion optimale, écologique et performante ne sera atteinte que si l’on assure la quantité d’air nécessaire aux endroits adéquats et à chaque phase du processus de combustion. Cette combustion efficace peut etre obtenue à l’aide du systeme de double combustion. L’air primaire qui afflue à travers la grille est mélangé à l’air secondaire balayant la vitre ainsi qu’à l’air tertiaire qui entre dans le foyer a divers niveaux. Les gaz émis sont ensuite transférés dans la partie supérieure du foyer en passant par un ou plusieurs déflecteurs, garantissant – grâce à la postcombustion des gaz – un rendement élevé

ANTARKTIS

  • Plage de puissance: 2,5-5,7

    Puissance nominale: 5 kW

    Poids: 173 Kg

    Capacité de chauffage: 90 m3

    Classe d’efficacité énergétique: A+